Le continent africain est le berceau de notre humanité, il y a douze millions d'années.

C'est également le berceau des premières civilisations, des premières grandes cités, de l'invention de l'agriculture, de la géométrie, des écritures, donc de l'Histoire, il y a de cela plus dix mille ans.

C'est un continent qui a connu la création d'empires, de royaumes prestigieux.

La conquête de la planète Terre s'est faite depuis le coeur de l'Afrique.

Les peuples d'Afrique Noire d'aujourd'hui sont porteurs de cette longue histoire humaine.

Le Musée TA'NAWA vous propose un voyage à la découverte de quelques uns de ces peuples d'Afrique Noire.

Les collections du Musée TA'NAWA proviennent des Africains qui souhaitent faire connaître aux Occidentaux la richesse de leurs créations, de leurs cultes des ancêtres, cultes liés au monde rural, très proche du nôtre.

Les objets présentés, parfois très anciens, ont souvent été cachés lors des conversions plus ou moins forcées, aux religions monothéistes chrétienne et musulmane.

L'association Mémoires Bantu vous propose de découvrir quelques facettes des civilisations Bantu qui recouvrent une communauté linguistique majeure en Afrique Noire.

L'association Mémoires Bantu vient de créer le premier Musée des Arts des Peuples d'Afrique Noire existant en Aquitaine.

Les dénominations habituelles « d'arts premiers », ou « d'art tribal », voire « d'arts primitifs » témoignent, de notre point de vue, d'une méconnaissance de la grandeur de l'Afrique Noire.

Nous pourrions aussi dire des Afriques Noires.

TA'NAWA dans la langue Bantu signifie « Parle, je t'écoute ». C'est aussi le nom de la chaise à palabres utilisée par l'ancien, le vieux ou la vieille, qui a réussi à vivre longtemps, pour conseiller les plus jeunes ou pour leur raconter une histoire, souvent celle de leur peuple et de leur cosmogonie.

Nous vous invitons, en venant au Musée TA'NAWA, à découvrir ce qui fait aussi partie de notre histoire.

Le Président de l'Association Mémoires Bantu

Philippe Artidor

 

 

espace
Philippe Artidor